Où j'ai foiré mes photos de vacances ligériennes

Publié le par Shaya Onthemoon

J’avais commencé à écrire de courts textes pour raconter mes visites estivales à Nantes, Trentemoult, Saint-Nazaire, Couëron… la Loire entre Nantes et Saint-Nazaire. Je voulais partager en images surtout, avec quelques-unes des trois cents photos que j’ai faites la semaine dernière.
Oui, mais voilà… Entre joie de la trottinette et émerveillement des paysages associés à une maladresse ahurissante en termes de gestion de l’appareil photo à écran tactile, j’ai changé le paramétrage des clichés que j’ai pris. Seuls quelques-uns sont en format jpg, les autres sont en format rw2. Le logiciel fourni avec l’appareil me permet de les copier depuis la carte vers le PC, mais ne les voit plus dès qu’il s’agit d’en convertir le format…

Bref, si vous avez l’occasion de passer par la Loire-Atlantique, allez voir :
à Saint-Nazaire : la promenade du bord de mer, le Jardin des Plantes, le tumulus néolithique de Dissignac ;
à Couëron : la maison flottante ;
à Rezé : le quartier de Trentemoult (ancien village de pêcheurs) avec ses ruelles multicolores, sa friche reconvertie en pendule par Roman Signer, son bord de Loire ;
à Nantes : le Jardin des Plantes avec les installations de Claude Ponti, le mémorial pour l’abolition de l’esclavage, les Machines de l’Île avec l’éléphant et l’araignée géante ainsi que le carrousel des mondes marins, les bords de Loire depuis le Hangar à Bananes jusqu’à l’école d’Architecture, le Nid, etc.


Et voici le texte pour Trentemoult, dont les premières photos restent pour le moment les seules rescapées du massacre !


Déjà le sud, presque l’Italie. On se tient de l’autre côté du monde, et on regarde la belle Nantes par-dessus la Loire changeante.
Parce que le sud, on se réfugie à l’ombre des ruelles en arc-en-ciel fait dédale où se cachent fauteuils publics, cocottes otages et chats somnolents, et l’on s’oublie dans des effluves de jasmin, d’acacia, de farniente… Hors du village, les friches industrielles, pieds dans l’eau, se font œuvres d’art et marquent le temps de façon majestueuse.
Puis Nantes fait résonner son appel, son Bateau-bus attend au ponton, à quelques mètres des restaurants, et déjà on doit quitter le sud pour revenir aux marches de Bretagne.
Quelques minutes seulement pour passer la Loire, frontière qui marque encore l’imaginaire et l’histoire – puis il sera temps de découvrir les folies joyeuses de Claude Ponti.

 

Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer
Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer
Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer
Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer
Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer

Trentemoult, ruelles et friches industrielles avec Le Pendule de Roman Signer

Informations sur les installations permanentes et activités

Le Voyage à Nantes www.levoyageanantes.fr

Parcours Estuaire Nantes <> Saint-Nazaire www.estuaire.info/fr

Publié dans Voyage, Nantes, Saint-Nazaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cristophe 26/07/2016 16:36

Là-bas : http://www.xnview.com/fr/ , tu trouveras l'outil qui devrait te permettre de convertir tes fichiers raw (rw2).

Shaya Onthemoon 26/07/2016 16:58

Merci ! Toujours de bon conseil :)