Petit matin d’automne dans le parc

Publié le par Shaya Onthemoon

Il fait un peu froid ; le sac pèse sur mon épaule et tire sur mon bras, mais je suis presque arrivée. Je me penche pour respirer le parfum des plantes qui longent le chemin : elles ne sentent rien, je ne saurai pas si c’est de la sauge. Le ciel est d’un bleu d’acier, cette couleur des jours froids à l’air pur. Le soleil à peine levé relève l’or des arbres aux troncs noirs. L’étroit chemin goudronné débouche sur une plus grande place dominée par l’horloge triomphante d’une ancienne criée ; la musique du jet d’eau est couverte par l’horripilant bruit d’une souffleuse à feuilles. Je m’arrête pour sourire aux arbres, remercier le soleil, saluer l’ho201rloge. Derrière moi, sur un banc, un monsieur à moustache, en pantalon de velours et en chemise est assis en tailleur, nus pieds, les mains posées sur les genoux et tournées vers le ciel, annulaires et pouces joints.
Lentement, je reprends ma marche et j’aimerais rester assise, ici, pour passer ma journée avec un livre près du jet d’eau, dans la lumière d’hiver.

Publié dans pérégrinations, Caen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article