Quête à Vannes

Publié le par Shaya Onthemoon

Les compagnons avançaient vaillamment, sans connaître les dangers qu’ils devraient affronter : félin géant, ruelles escarpées, badauds incontrôlables… Mais ils étaient courageux et rien n’aurait pu les arrêter dans leur quête.

Rien ? Si !

Au détour d’une rue, l’un d’eux s’exclama :

« Là ! Regardez ! Quel jardin ! »

Tous suivirent son doigt vers la direction indiquée (seuls des imbéciles auraient regardé le doigt, rappelons-le). Derrière de hauts murs épais comme des remparts, on devinait une végétation luxuriante.

« Des palmiers !

- Ce n’est pas un jardin d’ici ! Ce qu’on voit, c’est une oasis !

- Oui ! Nous avons trouvé une porte spatio-temporelle ! »

Sans rien dire, gardant son souffle pour l’épreuve qui allait suivre, le courageux chevalier Béorn s’approcha de la porte et tenta l’escalade.

Tous retinrent leur souffle. Qu’allait-il voir ?

Le visage métamorphosé, il se tourna vers eux.

« C’est pas mal. »

Les compagnons reprirent leur quête.

(Texte écrit à l'occasion de la rencontre Cocyclics lors du salon du livre de Vannes, juin 2009.)

 

 

Vannes !

Depuis ma découverte de la côte des mégalithes il y a deux ans, j’avais fort envie de retourner traîner mes savates en Bretagne. Je venais d’achever la lecture de De Brocéliande en Avalon… et je nous ai organisé le week-end.

Le prétexte était le salon du livre ; la même excuse a été utilisée par les grenouilles de Cocyclics pour se retrouver autour de spécialités liquides normandes, bretonnes et même batraciennes ! J’ai bu mon premier verre de nénuphou, dont la recette reste jalousement gardée par certains membres du collectif.

Ce week-end fut bien joyeux : barbecue, bavardages, soleil, pique-nique… Notre visite du salon du livre fut pour le moins brève. Il y avait beau avoir des invités de marque tels MM. de Villepin (oui, oui, l’ancien Premier Ministre !) et Debré, ou encore Keffelec, rien ne put me consoler de ne pas trouver au pied des superbes remparts de la ville des ouvrages traitant des fées, korrigans et autres esprits malins des pierres dressées. Rien ? Si ! La rencontre avec l’auteur de Zotos l’Athénien, roman qui s’est ajouté à l’énorme pile de livres « à lire ».

Et bien sûr, une fois sortie du salon, j’ai oublié cette déception et me suis laisser guider à travers les ruelles de Vannes, ses colombages, son port, sa mascotte cachée…

Bonne visite ! Et merci encore à mes compagnons de ce week-end. :tournee:

Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Quête à Vannes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article