Rêve en construction

Publié le par Shaya Onthemoon

Ces dernières semaines ont été fortes en émotions...

J’ai redécouvert l’excitation des révisions, la saveur des examens, le frisson de l’adrénaline lors des dernières heures d’attente, l’odeur d’un lycée.

La bonne nouvelle est que vendredi, je remets ça.

Je découvre les joies de la création d’entreprise : le rêve de « ma » librairie prend forme peu à peu. Il ne reste « plus qu’à »... : passer les entretiens à la chambre de commerce, obtenir un prêt, créer la société, signer le bail, choisir les entrepreneurs pour les travaux, suivre les travaux, choisir les fournisseurs et l’assortiment, passer les commandes, suivre la création du site Internet, lancer les actions de communication, préparer l’ouverture... et surtout valider le nom !

Mes lectures ont été variées, grâce aux apports de mes camarades de formation. Je profite également de cette période pour compléter mes énormes lacunes...

Death Note tout d’abord : je trouve l’intrigue originale, les personnages intrigants à souhait, les stratégies démoniaques ! Je recommande donc chaudement... même si je ne suis pas la première à le faire.

Le roi des ronces ensuite : des malades d’une étrange maladie se réveillent hors de leurs capsules de protection, dans une époque qu’on ne reconnaît pas, dans laquelle les attaquent des monstres sortis de la préhistoire... Haletant, bien qu’un peu trop violent à mon goût. Mais le mystère des personnages m’a rendue dépendante de cette histoire.

Mes gentils camarades comblent mes lacunes aussi en BD. Le scénario politique de V pour Vendetta, allié à l’originalité du graphisme, m’a scotchée. Et j’avoue avoir un peu honte de ne pas l’avoir lu avant.

Blade Runner : hé non, je n’avais pas encore lu LE chef-d’oeuvre du cyberpunk. Et j’ai aimé courir avec le blade runner à la recherche des androïdes.

Les cavernes d’acier : le premier roman de la saga des robots d’Isaac Asimov. On y découvre l’excellent R. Daniel, qui m’avait déjà impressionnée dans Prélude à Fondation. Les cavernes d’acier sont un polar dans lequel un flic moyen et un robot cherchent à élucider un meurtre : un excellent polar SF.

Une découverte personnelle aussi :

Le palais des mirages, d’Hervé Jubert : Paris, exposition universelle de 1900 : Clara est la fille du créateur du Palais des Mirages et joue à être une fée jusqu'au soir où son baudrier casse. Elle est miraculeusement sauvée par un Suédois ; têtue, elle est persuadée qu'il s'agissait d'un sabotage et part à la recherche du coupable. Le Suédois était-il là réellement par hasard ? Les descriptions de l'Exposition Universelle font baver, Clara est une adorable chipie, sa famille est un peu déjantée sur les bords, bref : un vrai régal !

Les lectures en cours :

Le peuple du tapis : le premier roman de Terry Pratchett, qu’il a réécrit des années plus tard « par respect pour ses lecteurs ». Bien sûr, c’est très amusant !

Millénium tome 1 : je n’ai pas réussi à dépasser la page 26. Death Note et Le roi des ronces sont passés largement prioritaires devant ce récit qui pour le moment ne m’a pas « attrapée ».

Tout en regardant la saison VI de Kaamelott.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article