Extraits de liberté, moments de réflexion

Publié le par Shaya Onthemoon

Au lendemain d’élections dont les résultats sont commentés à tout-va, et dont on oubliera les leçons dès la prochaine salve de titres du 20 heures, il convient de se poser et de prendre le temps de la réflexion. Parce les élections du mois de mai sont cruciales, et qu’il ne faudrait pas, encore une fois, confondre rancœurs locales et enjeux internationaux.

 

« … il est des pays et il est des moments, il est aussi des personnages qui, par la force qu’ils confèrent à des idées et les ailes qu’ils donnent au courage, apportent à l’humanité le désir et la preuve d’une toujours possible nouvelle conquête sur elle-même. Sur ses ombres. »

 

« Il y a de petites et de grandes raisons de vouloir l’Europe. »

 

« Chacun étant infiniment plus que ses origines, sa condition, ses apparences, ses croyances, (…) chacun peut entendre que la République attend des efforts pour soi et des prévenances pour d’autres. Nous sommes bien sa source d’énergie. »

 

D’accord, pas d’accord avec ses engagements politiques, peu importe. Ce qui importe, c’est de réfléchir, de s’emparer des idées et de les retourner dans tous les sens ; c’est de se demander, à la façon d’un JF Kennedy, non pas ce que le groupe peut faire pour nous, mais ce que chacun de nous peut faire pour le groupe.

 

(Les extraits sont tirés de  Paroles de liberté, de Christiane Taubira, paru aux éditions Flammarion.)

Publié dans Humeurs, Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article